crevaison-moto

... le minimum de survie à emporter lors d'un voyage à moto

En supposant que vous planifiez ces jours-ci un voyage à moto, voici quelques objets qu'il serait utile d'emporter lors de votre escapade. Emporter un kit de survie sur votre moto c'est l'assurance que de petits problèmes ne se transforment pas en galères sans nom.


 

  • Des boules Quies : Les bouchons d'oreilles sont particulièrement agréables lors des longs voyages. C'est fou comme l'intérieur d'un casque peut être bruyant, et ce bruit peut faire souffrir vos oreilles durant des heures ce qui peut entraîner un plus grand niveau de fatigue alors que vous pourriez profiter de votre destination.

 

  • Une paire de gants de rechange : Il n'y a rien de pire que d'entamer une longue journée de route avec une paire de gants trempées, ou d'attaquer quelques cols alpins sur le chemin de l'Italie avec des températures qui dégringolent de 30 à 7 degrés en plein mois d'août. Prenez toujours une paire de gants de rechange avec vous, et si possible adaptées à des niveaux de températures différents. A moto les mains et le cou sont les deux parties du corps les plus exposées au changements de température. Avoir l'équipement adéquat pour les protéger efficacement est indispensable.

 

  • Une trousse à outils : Les motos s'abîment. Cela fait partie de la vie d'un motard. Les plus beaux itinéraires sont souvent les plus isolés. Combinez ces deux éléments et vous obtenez une merveilleuse recette pour vous retrouver assis à attendre sur le bas-côté. Mieux vaut donc embarquer un minimum d'outils lors de vos virées. Et cela même si vous roulez sur un itinéraire que vous connaissez par cœur. Cette boîte à outils est aussi indispensable que votre casque.

  • De l'argent liquide : Certains commerces à l'étranger n'acceptent pas la carte bancaire. Il serait tellement bête de ne pas avoir à disposition une petite quantité d'argent liquide si vous avez besoin d'essence dans une région isolée, ou si vous avez besoin de filer un pourboire à quelqu'un pour qu'il ouvre un peu plus tôt, ferme un peu plus tard, ou qu'il vous aide à vous sortir d'une situation à risque. Deux billets de cinquante au fond de votre portefeuille pourraient faire leur effet le temps venu.

 

  • Une batterie de secours / powerbank : Si vous lisez ceci et que vous avez moins de 30 ans, vous comprenez probablement l'intérêt d'accéder à Instagram/Twitter/Facebook à chaque moment de votre voyage. Si vous avez plus de 30 ans...rien n'est moins sûr. Dans tous les cas, jeun's ou pas, tout le monde est susceptible de donner de ses nouvelles ou d'indiquer qu'il est sur le chemin du retour à ses proches. Un téléphone mobile qui rend l'âme en plein milieu du voyage est une contrariété que l'on peut désormais facilement s'épargner comme lorsque vous entrez dans une nouvelle ville et que vous voulez dénicher le meilleur endroit pour manger une spécialité ou trouver un concessionnaire pour jeter un œil à un problème. Pour rester connecté en toutes circonstances prévoyez une powerbank. C'est une batterie de secours qui permet à pratiquement tous nos appareils électroniques mobiles du quotidien de ne plus être à court de batterie. Smartphones, lecteurs mp3, bref tout ce qui est susceptible d'être rechargé avec une connectique usb devient rechargeable où que vous soyez. Avec une batterie pleine, ce chargeur permettra par exemple de recharger votre téléphone six fois environ. Vous pouvez partir camper pour un week end entier et prendre des tas de photos, en ayant toujours de la batterie.

 

  • Une lampe frontale : Vous souvenez-vous des raisons pour lesquelles il est important d'emporter une boîte à outil et un dispositif anti-crevaison ? Eh bien, parfois, ces galères surviennent la nuit. Dénichez une lampe  frontale basique qui dispose de plusieurs niveaux de luminosité. Assurez-vous également que vous avez des piles de rechange.

 

Courrier des lecteurs : A cette liste on pourrait ajouter

  • une chaîne cadenas à numéro (pour éviter de trimbaler une clé supplémentaire)
  • un filet à bagages
  • une trousse de premiers soins
  • un chiffon nettoyant visière
  • un mini bidon d'essence 500 ml /bout de tuyau pour en siphonner
  • des lingettes nettoyantes, une serviette de bain
  • une combinaison de pluie
  • des lunettes de soleil + une paire de conduite de nuit pour rouler visière ouverte de nuit
  • le double des clés (clé en plastique sur moto récente)  à planquer entre une durite et le cadre
  • une carte physique en plus du GPS pour planifier les itinéraires pendant les pauses
  • une copie de vos papiers d'identité
  • deux constats d'accident pré-remplies ainsi que deux stylos
  • Quelque chose nous aurait-il échappé ? Faites-nous part de vos suggestions en nous écrivant à contact@bikertools.fr