10 mauvaises habitudes qui raccourcissent la durée de vie de votre moteur

Pour prolonger leur longévité, économiser du carburant et les rendre plus performants, les moteurs sont pleins de capteurs électroniques de nos jours. Cependant, ne croyez pas que les nouveaux moteurs sont indestructibles, car ce n'est absolument pas le cas. Voici dix mauvaises habitudes qui réduisent la durée de vie de votre moteur et des solutions simples pour le garder  en parfait état de marche pendant de nombreuses années.

Années après années on constate que les moteurs gagnent en fiabilité. Pour la plupart des nouveaux véhicules de tourisme et des motos il semblerait que les problèmes de casse moteur appartiennent désormais au passé. Au même titre qu'une formidable centrale électrique de dernière génération celui-ci durera des centaines de milliers de kilomètres s’il est correctement entretenu et utilisé.


1. Les montées en régimes à froid

C'est une erreur courante de débutant et une mauvaise habitude qui réduit sérieusement la durée de vie des moteurs. A froid, juste après le démarrage, les hauts régimes causent des dégâts sur les segments, les commandes des soupapes qui ne sont pas correctement lubrifiées car l'huile n'a pas eu le temps de remonter du carter. Si vous sollicitez votre moteur à froid  trop souvent, cela entraînera une perte de compression. Et, un jour ou l'autre, une panne de moteur. C'est particulièrement probable si vous possédez une voiture ou un camion diesel. Alors attendez toujours que le moteur, le carburant et l'huile atteignent la température de fonctionnement avant de démarrer puis de solliciter celui-ci pour rouler vite.


2. Conduire avec un réservoir presque à sec

Nous savons que le carburant est de plus en plus cher chaque jour, mais ce n'est pas une raison pour conduire avec un réservoir qui sonne creux. Vous devez impérativement éviter cette situation pour protéger votre pompe à carburant dont le remplacement pourrait être très onéreux. Le fait est que la pompe à carburant a besoin d'un certain niveau de carburant dans le réservoir pour fonctionner correctement. Si le niveau de carburant est bas, la pompe à carburant ne fonctionnera pas ou surchauffera, ce qui entraînera l'arrêt du moteur. Essayer de refaire le plein dès que l'occasion se présente et ceci dès que vous avez atteint la moitié de votre réserve de carburant. Cela vous permettra au passage de faire une pause mais également à votre pompe à carburant de fonctionner correctement.



3. Ignorer le témoin de contrôle du moteur


Tous les véhicules modernes sont désormais équipés d'un témoin de contrôle du moteur sur le tableau de bord qui signale tout problème. Cependant, la plupart des gens n'y prêtent pas attention. Si le véhicule ne fait pas de bruits bizarres et qu'il semble encore bien rouler avec les mêmes performances, ils continuent de rouler en pensant que ce ne doit pas être bien grave. C'est un comportement qui peut cependant entraîner de graves problèmes de moteur. Lorsque le témoin de contrôle du moteur s'affiche, rendez-vous toujours à l'atelier pour voir quel est le problème. Diagnostiquez le problème à temps vous permettra dans la plus part des cas d'économiser un paquet d'argent.





4. Zapper les entretiens annuels

Le facteur-clé pour maintenir votre moteur et votre véhicule en parfait état de marche passe par un entretien régulier, en particulier par des vidanges d'huile régulières. L'utilisation d'une huile neuve et recommandée par le constructeur de surcroît garantit le bon fonctionnement et la longévité de votre moteur. La plupart des gens oublient ou ne se soucient pas des intervalles d'entretien, ce qui est une grave erreur. Le facteur clé pour maintenir une voiture, une moto  ou un camion en bon état de fonctionnement passe par un entretien et des vidanges d'huile régulières.



5. Zapper la température du liquide de refroidissement


Tous les véhicules actuels ont un indicateur de température du moteur sur le tableau de bord. Malgré ce que vous pouvez penser, c'est un instrument très important et vous devriez le vérifier chaque fois que vous conduisez. Une température extrêmement élevée du moteur est un signe certain que quelque chose ne tourne pas rond et que vous devez arrêter de conduire immédiatement. Il en va de même avec un témoin de température qui reste à froid pendant trop longtemps. C'est également un signal d'alerte que les capteurs de température ne fonctionnent pas correctement. Mieux vaut donc garder un œil là-dessus.




6. Les accélérations brutales et la conduite agressive


Ok.... on sait bien que c'est un peu difficile à demander, car mettre les gaz fait partie des plaisirs de tout amateur de conduite et de pilotage, mieux vaut toutefois éviter pour les raisons suivantes. Une accélération brutale exerce un stress sur le moteur et les autres composants. A moins de participer à une course, il n'est pas vraiment nécessaire d'écraser la pédale de gaz ou de tourner la poignée à fond. Sans parler de la consommation excessive et des risques de contravention pour toutes sortes de raisons. A noter également qu’une accélération à bas régime met le moteur à rude épreuve le poussant dans ses retranchements hors de sa plage de régime optimale. Mieux vaut donc lever le pied pour préserver ses performances économiser du carburant et  maintenir votre moteur en parfait état.


7. Les trajets trop courts

L'une des erreurs les plus courantes consiste à conduire trop souvent sur des distances courtes. Les trajets courts ne permettent pas au moteur de chauffer correctement et entraînent une usure inutile de tous les composants de votre véhicule. Concrètement dix trajets ultra-courts d'environ un kilomètre endommageront votre moteur bien plus que qu'un trajet de mille kilomètres non-stop. Pour être clair, il n'est pas question de faire vos courses à pied au magasin, mais de planifier vos déplacements un tant soit peu en gardant ce petit facteur à l'esprit.

8. Dépasser le poids total à charge autorisé

Chaque véhicule, (même les poids lourds) sont soumis à des limites chargement strictes. Celles-ci sont établies par les constructeurs et vous devez les respecter (Voir votre carte  grise). Si vous surchargez votre véhicule et que vous dépassez le poids maximum recommandé, vous pouvez vous attendre à de nombreux problèmes, dont certains assez graves. Premièrement votre moteur nécessitant de charrier plus de poids, sera sollicité plus fort pour obtenir les mêmes performances. Ceci aura non seulement pour conséquence une consommation de carburant élevé mais également pour effet de soumettra ses pièces internes à davantage de stress. Deuxièmement, d'autres éléments souffriront également, comme les freins ou la suspension. La surcharge de votre véhicule de manière trop fréquente causera indubitablement des problèmes.


9. Trop solliciter l'embrayage

Pour tous les conducteurs qui possèdent un véhicule à transmission manuelle, une mauvaise utilisation de l'embrayage est l'une des pires habitudes que l'on puisse avoir. Qui ne s'est jamais retrouvé dans un bouchon sous la cagnard à avancer centimètre après centimètre. Pour la plupart des gens il est plus facile de garder le véhicule en marche et de jouer avec l'embrayage pour accélérer et ralentir en ville ou dans un bouchon. Pourtant vous devriez éviter cela à tout prix. Le fait d'enclencher une vitesse et de contrôler le mouvement de la voiture au détriment de l'accélérateur et des feins, à savoir avec l'embrayage exerce une pression énorme sur l'ensemble de la transmission et réduira fortement la durée de vie de la boîte. Un bon conseil : évitez de jouer avec l'embrayage même si cela demande plus d'efforts et davantage de concentration pour conduire.



10.  Couper un moteur équipé d'un turbo avant qu'il ne refroidisse

De plus en plus de voitures modernes sont équipées de moteurs turbocompressés comme l'EcoBoost de Ford par exemple, et il est utile de vous mettre en garde contre le problème de refroidissement que pose ce type de moteur. Le turbo est fixé au moteur et il fournit la puissance supplémentaire nécessaire lorsqu'il est sollicité. Fatalement il chauffe surtout si vous conduisez à fond. La plus grande erreur que vous puissiez faire consiste à couper le moteur immédiatement dès que vous arrivez à destination. Cela fera bouillir l'huile dans la turbine et endommagera les composants internes du turbocompresseur. Vous devez prendre l'habitude de laisser tourner le moteur au ralenti pendant environ une minute avant de retirer la clé car cela permet de refroidir les composants de manière égale et d'éviter les dégâts.