ouverture-saison-moto-precautions-a-prendre

Petit rappel pour que cette nouvelle saison moto ne devienne pas la dernière...

Avec le bon équipement, une machine bien entretenue, une bonne condition physique et psychologique, gambader sur les nationales sera cet été encore une vraie cure de jouvence pour de nombreux bikers. Voici néanmoins quelques petits conseils pour que cette saison ne devienne pas au contraire la toute dernière pour certains...

Prendre la route avec une bonne condition physique et reposé c'est l'assurance d'une conduite plus prudente et plus détendue. En d'autres mots si vous n'êtes pas au top de votre forme, si la soirée a été un peu arrosée, mieux vaut éviter d'enfourcher votre moto. Rouler de manière prudente ne signifie pas nécessairement de rouler lentement mais il est préférable d'adopter un style de conduite relax et éveillé en particulier durant les premières semaines de beau temps ou si vous venez de faire l'acquisition d'une nouvelle moto. Voici pourquoi...


Avant tout, ce petit temps de réadaptation est un impératif pour retrouver vos réflexes et refaire corps avec votre machine. Mais c'est surtout pour éviter de devenir la victime des automobilistes qui ont perdu l'habitude de cohabiter sur la route avec des motards. Il n'est bien évidemment pas question de devenir parano pour autant, mais les motards expérimentés le savent bien : Pour les deux roues sur la route le danger c'est très souvent les autres. Mieux vaut donc respecter scrupuleusement le code de la route et relâcher la manette des gaz en ce tout début de saison.

 

Les conseils de Bikertools pour minimiser les risques d'accident :

 

  • Circulez en permanence avec les feux de croisement, c'est d'ailleurs une obligation du code de la route pour être mieux vu par les autres usagers.
  • Adaptez votre vitesse à celle des autres véhicules.
  • Scannez votre environnement en permanence pour prendre connaissance de ce qui se trouve devant, derrière, à côté en temps réel.
  • Essayez de deviner les réactions imprévues des autres véhicules et tenez-vous prêt à réagir. Exemple, un touriste étranger qui met son clignotant à droite pour finalement tourner à gauche.
  • Portez votre regard au loin (surtout si vous roulez vite). Plus votre regard porte loin, plus votre capacité à anticiper augmente.
  • Ralentissez aux intersections... et cela même si vous avez la priorité. Mieux vaut enguirlander un chauffard qui vient de griller une priorité, que de se faire percuter par ce zozo.
  • Adaptez votre vitesse à l'état du bitume et aux conditions météorologiques.
  • Assumez ces dix fichues minutes de retard plutôt que de rouler à tombeau ouvert.
  • Ne surestimez pas les capacités d'adhérence avec la chaussée, de freinage, et d'équilibre de votre engin.

 

Voici un bel exemple de candidat pour un futur don d'organes. Bien équipé on doit pouvoir piloter une moto confortablement et sûrement.

 

Contrairement aux automobiles, les motards n'ont pour seule protection que leur équipement. C'est donc un élément vital pour éviter d'éventuelles blessures lors d'une chute. Voilà pourquoi vous devriez toujours et indépendamment des distances porter :

  • Votre casque en fermant sa jugulaire
  • Des gants (même en été)
  • De bonnes chaussures (qui tiennent au pied) avec des semelles antidérapantes
  • Des vêtements adaptés aux couleurs claires
  • Un sac à dos qui ne contient pas d'objets durs comme un cadenas en U

 

Le biker, ses tentations, son combat

 

C'est connu, au bistro il n'y a que d'excellents pilotes de motos, des champions. Il paraîtrait même que c'est sur l'asphalte que l’on reconnaît la différence entre les courageux et les lâches. Voilà comment il arrive parfois, que nous devenions nos propres démons en particulier lorsque nous voulons tester nos propres fragilités. C'est peut-être ce qui explique pourquoi il nous arrive de faire des choses que nous ne voulons pas. Voici 6 tentations qu'il vaut mieux ré-freiner à moto :

 

  • Remonter une file de véhicules par la droite alors que les automobilistes ne regardent jamais dans leur rétroviseur droit
  • Rouler de front avec un copain
  • Emprunter les trottoirs et les pistes cyclables
  • Circuler sur la bande d'arrêt d'urgence
  • Rouler avec un deuxième casque au bras, un sac de courses etc...
  • Entrer en compétition avec un autre motard

 

Au fait votre moto est-elle prête ?

 

Avez-vous pris le temps de jeter un œil sur l'état mécanique de votre machine après ces longs mois d'hivernage ? Une révision à intervalle régulier permet d'augmenter la durée de vie des motos. Une machine bien entretenue peut rouler à la perfection plusieurs dizaines voire centaines de milliers de kilomètres durant. Voilà pourquoi vous devriez respecter les intervalles de révision préconisés par le constructeur. N'oubliez pas de faire une inspection visuelle rapide systématiquement avant chaque départ.

 

Le pilotage d’une moto exige davantage de concentration et de condition physique que la conduite d'une voiture. De plus, la maîtrise d'une nouvelle moto ne s'acquiert pas en un jour. C'est bien entendu et avant tout une question de pratique et beaucoup de prudence. Il est important avant de se lancer dans la nouvelle saison avec prudence pour retrouver tous ces réflexes pour faire face aux dangers de la route. Il va sans dire qu'une révision de votre monture s'impose pour prendre connaissance des éventuels défauts avant que ces derniers ne viennent gâcher le plaisir de conduire tout au long de l'été.